AMTCN : Rivières de sables

23 Nov 2013 | REPORTAGE, SPECTACLE

Quand la Nièvre rencontre l’Algérie.

Retour en images sur cette création de novembre 2013 mêlant musiques traditionnelles nivernaise et algérienne (Chaâbi).

Les galeries photos intégrales sont visibles ici :

 

i-C6vdwkH

Une CO-PRODUCTION Association Musiques Traditionnelles du Conservatoire de Nevers
Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre

www.lacompagnieberot.com

Création et direction musicales de Dominique FORGES
L’ Ensemble Musique Traditionnelle de Nevers
invite Hassen KARBICHE (voix, mandole)

Avec Smaïl ABDESMAD – violon oriental
Abdelhafid HATEM – banjo guitare
Mahrez SMAIL EL-ANKA – banjo ténor
Rabah KHALFA – derbouka, bendir
Nabil MANSOUR – tar

Et la participation des jeunes instrumentistes et chanteurs de l’association SOS BAB-EL-OUED (Algérie-Alger), d’un chœur d’enfants des Centres sociaux du Banlay et des bords de Loire -Médio (Nevers) et de la chorale Poly’son (Clamecy) dirigée par Véronique Thurel.

« deux paysages, deux cultures, 100 artistes pour une création exceptionnelle, inventive et généreuse, à l’image des musiques traditionnelles du monde »

L’envie de réaliser une création musicale avec l’Algérie était partagée depuis longtemps entre l’association « enfants de sable » et l’AMTCN. Le succès de la création « Babylone-sur-Loire » en 2010 à la MCNN a conforté l’idée que le partage des cultures au travers d’un projet artistique pouvait être source de liens forts et de découvertes.

Dès la première rencontre entre le musicien algérien Hassen Karbiche et le nivernais Dominique Forges, provoquée par le Centre Culturel Algérien de Paris, est né un enthousiasme fort pour une nouvelle aventure musicale, comme une évidence dans le parcours de ces deux musiciens et compositeurs.
« Dès les premières notes partagées avec Hassen, j’ai tout de suite eu l’envie de rassembler (d’assembler), la beauté d’un chant chaâbi à un chant de marinier de Loire, la couleur chaude d’un mode arabo-andalou à la tonicité d’un rythme de bourrée. La richesse de nos répertoires, bien inscrits dans les musiques actuelles, nos histoires communes, m’ont intéressé d’emblée pour composer un seul et même paysage, un espace unique d’échange -Nous parlons bien là de diversités et non de différences ».

Comme à son habitude, les créations de l’Ensemble Musique Traditionnelle de Nevers aiment réunir artistes professionnels et amateurs, bien au-delà du Conservatoire de Nevers et de son Département de Musique Traditionnelle. « Rivières de sables » rassemble un plateau exceptionnel, en invitant des artistes français de talents – voix et instruments – au sein de l’EMTN, et en profitant de la présence des musiciens de renommée internationale qui accompagnent Hassen Karbiche, tous maîtres du Chaâbi.

Il y avait aussi là, pour l’AMTCN, l’occasion d’aller plus loin dans la découverte culturelle et de nombreux partenaires – associatifs et institutionnels – nivernais mais aussi français et étrangers, se sont joints à l’événement pour d’une part permettre à une formation de l’AMTCN d’aller jouer en Algérie, en lien avec l’association algéroise SOS culture Bab el Oued mais aussi de proposer aux Nivernais une semaine culturelle « la Nièvre rencontre l’Algérie » avec la présence d’écrivains (dont Yasmina Khadra, également directeur du Centre Culturel Algérien de Paris), avec projections du film El Gusto (sur le Chaâbi), avec des concerts, des animations, etc.
Un véritable évènement culturel en Nièvre à la rencontre et à la découverte de l’Algérie.

« Rivières de sables » est certainement la création la plus dense et la plus ambitieuse qu’ait engagée cet Ensemble neversois, sous la direction et l’écriture de Dominique Forges.